Soin des pieds

Prendre soin de ses pieds est fondamental pour les pèlerins, il faut donc leur accorder une grande attention. Une attitude préventive doit être maintenue : appliquez quotidiennement de la vaseline avant d’entamer la marche pour éviter l’apparition d’ampoules. Lavez-les souvent et massez-les avec une crème anti-fatigue pour les rafraîchir. Les zones les plus sensibles et les plus susceptibles d’être endommagées sont la plante des pieds, les talons et les espaces interdigitaux.

Pour éviter les ecchymoses, faites attention à vos chaussettes, qui doivent être de préférence en coton et sans couture. Si vous utilisez des chaussures de randonnée, vous pouvez mettre une autre paire de chaussettes en laine en plus de celles en coton. Il est très important de garder ces vêtements propres et de les laver fréquemment, dans la mesure du possible.

Gardez à l’esprit que les caractéristiques de l’étape ou les conditions de la météo rendent parfois nécessaire de soulager la fatigue et la tension des extrémités inférieures, notamment des pieds. Vous pouvez donc profiter de courtes pauses (pas plus de 5-10 minutes) pour délacer vos chaussures et vous reposer les pieds en l’air, ou vous rafraîchir les pieds dans des fontaines ou des ruisseaux dans lesquels vous pourrez vous laver. Mais s’il est important de rafraîchir ses pieds, il est encore plus important de les sécher soigneusement, de préférence à l’air libre, car un excès d’humidité peut entraîner l’apparition de mycoses, une colonisation fongique communément appelée “pied d’athlète”.

Lors du traitement des ampoules aux pieds, il est essentiel de ne jamais enlever la peau, car elle servira de protection et aidera à la guérison et à la régénération de la zone fragilisée.

Vous devez être équipé de seringues hypodermiques, avec lesquelles vous ponctionnerez les ampoules à un ou deux endroits pour favoriser un drainage complet. Une fois drainée, vous placerez un pansement en gel d’une taille adaptée à celle de l’ampoule et un pansement par-dessus. Ces traitements doivent être enlevés avant de se laver les pieds. Une fois que vos pieds sont secs, vous pouvez appliquer un nouveau pansement. Vous répéterez également le traitement le jour suivant avant de marcher à nouveau. Si la cloque se reforme, percez-la à nouveau pour extraire le liquide. Pour obtenir le même effet, on peut aussi, de manière plus spartiate, utiliser une aiguille stérilisée au feu et un fil pour percer la vessie de part en part, en laissant les deux extrémités à l’extérieur pendant la nuit, puis retirer le fil le matin, en désinfectant tout avant de recommencer.

Si des fissures apparaissent entre les orteils, ce qui peut parfois provoquer des démangeaisons et des douleurs, il s’agit probablement de la mycose susmentionnée. Une hygiène correcte et un séchage méticuleux sont indispensables pour le traiter. Il faut également consulter un pharmacien, qui recommandera l’utilisation d’antifongiques avec un nébuliseur ou un spray. L’utilisation de pommades ou de crèmes n’est pas recommandée dans ce cas, car elles pourraient rendre la zone plus humide et favoriser la prolifération des champignons, aggravant ainsi considérablement le problème. L’opération doit être répétée après chaque lavage, avant de commencer la journée et à la fin de celle-ci.

N’oubliez donc pas une petite trousse de secours contenant tout ce dont vous avez besoin pour soigner vos pieds et protéger votre peau (voir la section appropriée).

Shopping Basket
Apri per chattare
1
Scrivimi un messaggio
Ciao Fratello/Sorella
Come posso aiutarti?